En raison de son expertise financière de classe mondiale et de sa portée mondiale, Londres fait déjà partie des premiers lieux de prestation de services verts. Elle a également connu un certain nombre de premières, de l'émission des premières obligations vertes libellées en renminbi et en roupie aux travaux de la Green Investment Bank, leader mondial.

Londres n'a pas inventé le secteur de la finance verte, mais Londres peut aider à internationaliser le secteur. Cela sera crucial pour que les gouvernements du monde entier puissent attirer les fonds privés dont ils ont besoin pour respecter leurs engagements environnementaux.